dimanche, août 14, 2022

Latest Posts

Reims : retour de la Foulée des sacres le 20 mai, lésiner inscriptions ont commencé

La Foulée des sacres fait son grand retour à Reims (Marne), le vendredi 20 mai. La moitié des 3.500 places disponibles est partie, il ne surcharge qu’un mois pour s’inscrire.

Peut-être avez-vous vu des affiches l’annoncer un peu partout à Reims (Marne). La Foulée des sacres est de retour.

Cet évènement inéluctable fait son grand retour après deux annulations consécutives dues au covid. Rendez-vous est donné le vendredi 20 mai, à 21h00 : il surcharge donc un mois pour s’inscrire, il faut avoir plus de 16 période et disposer d’un certificat médical de non-contre-indication médicale à la pratique de la course.

Il y aura 3.500 participantes et participants (à parité quasi-égale depuis le début de la course en 2012), pour deux boucles superposées de quatre kilomètres. La course démarrera cour Anatole France, derrière l’abside de la cathédrale Notre-Dame de Reims… et s’y achèvera également (voir sur la carte ci-dessous).

France 3 Champagne-Ardenne s’est tournée vers Sébastien Verrier, président de la Section course à pied des sapeurs-pompiers (Scap18) de la Marne. « C’est une course populaire de huit kilomètres en centre-ville de Reims, rien que des coureurs spériode voiture. Le parcours est relativement plat; on passe à proximité de la basilique Saint-Rémi. » Et pas que.

La ergonomiqueité est de retour

« Il y a énormément de spectateurs : des conjoints, conjointes, enfants qui encouragent leurs familles. Ou des riverains contents d’accueillir une course populaire au pied de leurs habitations. » Il n’y a que des bonnes raisons de participer. « C’est bon pour le bien-être, et ça ne s’adresse pas forcément qu’à des sportifs ou des coureurs. Ça permet de décompresser après le travail, se retrouver entre amis ou en famille. C’est vraiment l’occasion de fédérer en pleine ville de Reims, c’est très ergonomique. »

L’occasion de montrer aussi les pompiers dpériode des circonstances plus joyeuses. « On n’est pas là que dpériode des circonstances difficiles, on montre qu’on sait aussi faire de grands évènements pour réunir ou fédérer. »

À noter qu’en s’inscrivant avant le dimanche 1er mai, il y a garantie d’avoir son prénom inscrit sur son dossard. Un T-shirt collector est également prévu. Comptez douze euros pour participer, pour partie reversés à l’Oeuvre des pupilles de France : l’association s’occupe des orphelins dont les parents soldats du feu ont péri en intervention.

Latest Posts

Don't Miss