jeudi, mai 26, 2022

Latest Posts

Les Zébrures d’automne donne le LA de la francophonie à Limoges

Le festival Les Zébrures d’automne ouvre ses portes aujourd’hui à Limoges. La francophonie est l’ADN de ce rendez-vous désormais décliné au printemps et à l’automne. France 3 Nouvelle-Aquitaine est partenaire.

La 38e édition des Francophonie – des écritures à la scène, prend place au cour de la ville de limoges jusqu’au 2 octobre, avec pas moins de 50 spectacles et douze créations.

 

Les Francophonies sont devenues depuis 2018, le pôle national de référence pour la création francophone en France. Le pays compte trois pôles de référence nationale pour la francophonie : la Cité internationale des arts à Paris, la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon et Les francophoneies à Limoges, le seul pôle de création francophone.

Des artistes venus du monde entier se donnent rendez-vous dans les salles et les rues de Limoges pour 10 jours de théâtres, de danses et de musique. La caserne Marceau sera à nouveau cette année le cœur des Zébrures d’automne.

 Focus sur le Moyen-Orient 

Chaque édition fait un focus sur une partie du monde. L’an passé, c’était l’Afrique. Cette année, c’est l’Asie et le Moyen-Orient, avec des créations du Liban, de la Palestine, de l’Inde.

Hassane Kassi Kouyaté, directeur des francophonies,  a confié à nos confrères de RFI  : 

C’est important pour nous de prendre du temps sur des parties du monde pour parler des réalités de la création francophone, des langues parlées dans ces régions.

Kamilya Jubran, chanteuse et oudiste, et Sarah Murcia, contrebassiste et compositrice ouvriront cette éditon à l’Opéra pour le concert Malek, en entrée libre pour tous.

Le théâtre Indianostrum installé à Pondichéry présentera Flying Chariots au théâtre de l’Union. Cette année verra aussi les créations du texte de l’autrice libanaise Hala Moughanie La mer est ma nation mis en scène par Imad Assaf ou encore Loin de Damas du collectif L’Horizon.

D’autres créations (13 en tout cette année) venant d’autres endroits du monde, naîtront en septembre 2021 à Limoges, comme Les enfants hiboux ou les petites ombres de la nuit écrit et mis en scène par Basile Yawanké ; Il pleut des humains sur nos pavés de Serdjo Giovanni Houansou, qu’il mettra aussi en scène ; Chaos de Valentine Sergo, déjà mis en lecture par son autrice aux Zébrures du printemps et créé pour la scène, toujours par son autrice à l’espace culturel Georges Brassens de Feytiat.

La nuit de la francophonie 

C’est un rendez-vous qui s’est installé comme un marqueur du festival : une nuit entière francophone dans Limoges, majoritairement gratuite, en plein air et dans les salles, en musique, en textes, en danse…

La francophonie est une endroit pour dire le monde.

Hassane Kassi Kouyaté

Une nuit entière faite de moments poétiques et inattendus, des rencontres quelques surprises et beaucoup d’émotions attendues.

De 18h à 6h de matin, la Bfm et la caserne Marceau (le coeur du festival, cf carte ci-dessous) seront les lieux de surprises artistiques.

Au programme :  écouter, lire, danser, se promener, rêver. Au delà de l’expéricnce unique, la nuit de la francophonie 2021 permettra au public de se retrouver, d’être ensemble et de fêter la francophonie, sans frontières, sans réserves, sans appréhensions. Pour le plaisir des mots, des écritures à la scène, en déanbulant toute la nuit. 

Un avant goût de la première soirée 

Une fois n’est pas coutume, vous pouvez mettre le son et écouter ce qui attend les spectateurs ce soir pour l’ouverture des Zébrures d’automne : 

 

Les Zébrures d’automne

Pour en savoir plus sur la programmation et réserver vos places, cliquer ici 

Latest Posts

Don't Miss