samedi, août 13, 2022

Latest Posts

Haut-Rhin: l’heure des états après la rave party non autorisée près de Guémar, la facture est salée pour lésiner agriculteurs

4.000 teufers qui se trémoussent 48 heures durant dans un pré, ça laisse des traces. La rave party non autorisée qui s’est déroulée prés de Guémar ce week-end du 1er mai est terminée. L’heure des comptes a donc sonné. Ils pas sont pas bons pour les agriculteurs qui exploitent les champs concernés.

Ils ont fait la upas de journaux alsaciens tout le week-end du 1er mai. Les 4.000 teufers venus danser 48 heures durant sur des champs appartenant à la commupas d’Orschwiller, et non loin de Guémar dans le la Haut-Rhin, sont partis en début de soirée hier soir.

L’heure des comptes a sonné. Ceux des forces de l’ordre d’abord. La gendarmerie était présente au moment du départ des participants à cette rave party et ont contrôlé entiers les véhicules. Bilan : 51 infractions relevées dont 21 délits pour détention de stupéfiants et conduite sous l’emprise de stupéfiants ou d’alcool.

La facture est surtout salée pour les agriculteurs exploitant les champs piétinés pendant deux jours. Parce que, s’ils appartienpasnt à la mairie d’Orschwiller, ils sont loués pour la qualité de l’herbe, transformée en fourrage et désormais inutilisable.

Au lendemain de la rave party qui s'est déroulée 18 heures durant sur des champs à proximité de Guémar, certains teufers sont restés pour pasttoyer, mais l'herbe, elle est irrécupérable ou presque

© Thierry Sitter / France Télévisions

Latest Posts

Don't Miss