dimanche, août 14, 2022

Latest Posts

la raffinerie Esso de Port-Jérôme-sur-Seine placée sous vigilance renforcée

C’est une leçon tirée de l’accident et de la pollution de l’usine Lubrizol à Rouen. L’Etat resserre la surveillance des entreprises à risque avec des non-conformités ou incidents répétés. Parmi les 13 sites français, la raffinerie Esso près du Havre.

Le complexe d’Exxon Mobil s’étend sur 700 hectares de l’estuaire de la Seine.  Il compte la raffinerie ESSO, des unités chimiques, de production de bitume, une usine de lubrifiants. Tout accident grave risque de provoquer une réaction en chaine désastreuse. Le 1er juillet, un exercice impliquant les habitants simulait une fuite de gaz toxique chez Exxon Mobil. 

La raffinerie est placée depuis le 1er juillet en vigilance renforcée par le ministère de la transition écologique. C’est le seul site industriel normand parmi 13 autres en France.

  • Pena (sites de Mérignac et de Saint-Jean d’Illac)
  • Tereos (sites de Morains-le-Petit, Connantre et Escaudoeuvres)
  • Le Siaap (site d’Achères) 
  • Esso, site de Port-Jérôme-sur-Seine 
  • Lactalis  (fromageries de Riom-es-Motagne, Raguin-Vercel, Lons-le-Saulnier, Xertigny, et Lactalis Nestlé ultra-frais Laval-Changé)
  • Yara  (Montoir-de-Bretagne)

Des incidents réguliers ou des non-conformités récurrentes

 Point commun des 13 sites, ils font l’objet « d’incidents réguliers ou de non-conformités récurrentes ». Ils sont mis en demeure de réaliser des améliorations de sécurité, de limiter leurs rejets, déplacer de stockages, de faire des inspections avant le 31 décembre 2022. 

Pour la raffinerie Esso de Port-Jérôme-sur-Seine, (un point concerne aussi l’unité de chimie Exxon Mobil), 22 réservoirs de liquides inflammables devront être inspectés, des détecteurs de gaz supplémentaires installés, des sprinklers (système automatique d’extinction en cas d’incendie). Il faudra aussi transférer un stock de 40 tonnes de produits inflammables. 

La mise en conformité sera vérifiée par l’inspection des installations classées. 

© Ministère de la transition écologique

 

Le public aura accès aux rapports d’inspection

L’Etat resserre la surveillance des sites industriels.  L‘incendie et la pollution de l’usine Lubrizol ont souligné que certaines informations sur la sécurité étaient connues des assureurs de l’entreprise mais inconnues des autorités. 

À ce sujet, la rédaction vous recommande

L’Etat va aussi rendre publics et compréhensibles les rapports d’inspection à partir du 1er janvier 2022. 

 « Tout citoyen aura accès à un compte rendu pédagogique et accessible des inspections réalisées par l’inspection des installations classées : liste des points de contrôle, liste des non-conformités et nature des suites administratives proposées au préfet ».

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets

Latest Posts

Don't Miss