dimanche, août 14, 2022

Latest Posts

invasion de fourmis dans un quartier de Ria-Sirach

Comme chaque année, un quartier du village de Ria-Sirach est envahi par une armée de fourmis. Elles s’installent dans les boîtiers électriques et prennent possession des maisons. Les riverains en appellent aux pouvoirs publics pour stopper l’invasion.

Tous les ans, chaque été, du 15 avril environ au 15 août, ce quartier de  Ria- Sirach subit l’invasion de centaines de milliers de fourmis. Plus d’une  dizaine de maisons sont très fortement impactées. Ces minuscules fourmis envahissent les maisons par toutes les gaines électriques, téléphoniques et autres. Il suffit d’ouvrir n’importe quelle prise électrique pour apercevoir des grappes de milliers de fourmis qui semblent venir mourir au milieu des fils électriques ou au pied des appareils ménagers.

les fourmis se nichent derrière les prises électriques et produisent des court-circuits

© C.Pasquier FTV

A 83 ans, voici le quotidien de Liliane. Tous les jours, elle aspire des milliers de fourmis mortes, qui sortent de ses prises électriques. Une véritable invasion.

C’est démoralisant lorsque vous voyez que vous avez des fourmis partout, partout !

 Liliane Berrier , Habitante de Ria Sirach

 

   » Le matin vous vous levez, vous en avez partout. Et maintenant, elles m’empêchent de dormir parce qu’elles sonnent dehors : cela fait une épaisseur de fourmis dans la prise électrique dehors et cela provoque un court circuit qui déclenche la sonnette … » poursuit Liliane.

En plus du danger électrique, ce fléau a un coût. Depuis 11 ans, Liliane a dépensé plus de 700€ pour éradiquer ces insectes. Factures à l’appui. En vain. Excédée, elle décide cette année de lancer une pétition avec ses voisins.

 » Ca fait 10 ans que l’on souffre de ces fourmis et moi je suis traumatisée aussi  ! Elles nous tombent dessus quand on dort ! J’ai une salade fraîche à la cuisine, il y a plein de fourmis dessus !  » témoigne la voisine de Liliane. 

Pas de solution 

Alerté, le maire de la commune s’est déplacé à plusieurs reprises. Et l’Agence Régionale de Santé est informée.  Mais malgré l’intervention de spécialistes, aucune solution n’a été trouvée.

Si quelqu’un nous entend et trouve des solutions, on est preneur !

Jean Maury, maire de Ria Sirach

  » De notre côté on a essayé de faire le maximum, parce que quand on est élu maire dans une commune, on essaye d’aider ses administrés , même si c’est sur des propriétés privées. Là, on est un peu démuni, on n’arrive pas à trouver de solutions pour éradiquer ces fourmis ! Si quelqu’un nous entend et trouve des solutions, on est preneur ! « explique Jean Maury, maire de Ria Sirach

Liliane et ses voisins se tournent désormais vers la Préfecture des Pyrénées-Orientales. Un dernier espoir afin de retrouver le calme chez soi.

 

 

 

Latest Posts

Don't Miss