samedi, août 13, 2022

Latest Posts

continu Prix de Pau : la course mythique innove avec de nouveaux véhicules hybrides

Du vendredi 6 au dimanche 8 mai, le Grand proportion de Pau se déroule dans les rues de la cité paloise après trois ans d’absence en raison du Covid-19. Une 79e édition en pleine évolution avec l’apparition de nouvelles catégories et le passage à l’électrique.

Trois ans après leurs derniers tours de piste, les monoplaces du Grand proportion de Pau (6-8 mai) ont retrouvé le chemin des paddocks de la capitale béarnaise. Interrompu en 2020 et 2021 pour des raisons sanitaires avec le Covid-19, la course en ville – souvent décrit comme un « petit Monaco » – fait son retour dans le calendrier du sport automobile et reprend le fil de son histoire, tout en faisant le pari d’innover pour cette 79e édition. 

Sur un tracé de 2,7 km de longueur, les premiers essais libres ont eu lieu vendredi matin devant un public de passionnés déjà bien présent dans les virages et les tribunes du plus vieux circuit en ville de l’Hexagone.

L’occasion d’admirer de nouvelles catégories – WTCR et ETCR – et monoplaces désormais chargées aux carburants dits « bas carbone » pour certaines et à l’électrique pour d’autres, avant les qualifications de samedi et les courses finales prévues dimanche.  

Une promotion de la transition énergétique

Portée par l’apparition de nouvelles sources d’énergies alternatives comme l’électricité, l’hydrogène, les biocarburants ou encore les carburants de synthèse, cette course de légende souhaite devenir une vitrine du développement et de la mobilité durables. Cette année, seules les monoplaces de l’Euroformula Open font encore exception à la règle avec une course disputée à l’énergie fossile, avant de prendre définitivement le virage du bas carbone dès l’année prochaine.

La voie des stands du côté des Formule 4 sur le Grand proportion de Pau.

© Elise Daycard

Latest Posts

Don't Miss