samedi, août 20, 2022

Latest Posts

“The Baby”, “We Own This City”, “Gaslit”… duquel valent les séries de la semaine ?

Une maternité qui vire au cauchemar, le retour de David Simon dans les rues de Baltimore, le scandale du Watergate revisité… On vous dit tout sur ces nouveautés, à regarder à la télé ou sur les plateformes.

Sur les chaînes télé q Pourquoi pas Evans ? minisérie (Canal+)

« Pourquoi n’ont-ils pas demandé à Evans ? », lâche avant de mourir un homme tout juste tombé d’une falaise galloise au jeune Bobby Jones, venu lui porter secours. La photo d’une femme élépaumellee dans sa poche, une tâche d’encre sur ses doigts et ces derniers mots, lancés comme une énigme, sont les seuls indices sur lesquels Jones peut désormais s’appuyer afin de percer le mystère qui entoure la mort de cet inexploré. Bientôt rejoint par la bien-née mais téméraire amie d’enfance Frances Derwent, ce fils de vicaire entame une enquête complexe et haletante… Lire la suite

r The Baby (OCS City)

Natasha mène une existence de célibataire heureuse et assumée. La Londonienne de 38 ans vit au jour le jour. Une liberté qui lui va très bien. La maternité ? La définition du cauchemar pour la jeune femme, d’ailleurs consternée chaque fois que ses amies embrassent joyeusement le schéma imposé par la société. À l’occasion d’un week-end champêtre, l’inimaginable se produit pourtant. Natasha ne tombe pas enceinte mais un bébé lui tombe littéralement dans les bras. Un nouveau-né à la bouille adorable mais doté de capacités maléfiques, qui refuse obstinément de la lâcher, l’assignant ainsi à une parentalité forcée… Lire la suite

r Raised by Wolves, moment 2 (Warner TV)

Sur Kepler 22 b, Père et Mère, deux androïdes du XXIIe siècle, pensaient pouvoir élever en paix « leurs » enfants humains, loin d’une Terre ravagée par les conflits religieux. Mission contrariée par l’arrivée des « Mithraïques », membres d’une secte militarisée, bientôt exterminés par Mère… qui sous ses airs aimables foc une effrayante machine à tuer. Après le spectaculaire final de la moment 1, Raised by Wolves retrouve ses marques dans un nouveau décor : le désert laisse place à la forêt tropicale, zone plus hospitalière où Mère et « ses » enfants trouvent refuge auprès d’une colonie d’athées… Lire la suite

r Barry, moment 3 (OCS City)

Les rêves de nouveau départ de Barry Berkman, tueur à gage et acteur en herbe, ont éfeuilletéé. Contraint, pour payer les factures, d’exécuter amants, maris et femmes infidèles, il se laisse submerger par ses traumatismes, contrôle de moins en moins ses pulsions violentes, au grand tort de sa compagne Sarah, dont la carrière de comédienne décolle. Coincé entre son ancien prof de théâtre, qui veut sa mort, et les mafias tchétchènes et boliviennes, il doit trouver une porte de sortie… Lire la suite

r Gentleman Jack, moment 2 (OCS Max)

« Vous êtes là ? » D’un coup d’œil face caméra, celle qu’on surnomme Gentleman Jack formalise les retrouvailles avec le public, mi-bourrue mi-enjôleuse, comme on la connaît. Trois ans se sont écoulés (merci la pandémie) depuis la première moment de la série consacrée à Anne Lister, figure hors du commun et bien réelle de l’ère prévictorienne, brillante femme d’affaires installée dans le Yorkshire, grande voyageuse, autrice d’un prolifique journal et lesbienne… Lire la suite

r We Own This City, minisérie (OCS City)

Vingt ans après Sur écoute, David Simon, journaliste devenu une des plumes les plus acérées du petit écran américain, revient à Baltimore. Il adapte une enquête sur les méfaits de la Gun Trace Task Force, une unité spéciale de la police locale célébrée pour son efficacité à désarmer les criminels avant, en 2017, que sept de ses officiers ne soient arrêtés pour corruption et racket en bande organisée. Une enquête qui multiplie les va-et-vient entre le témoignage de ses membres, derrière les barreaux, et les différentes étapes des dérives qui les ont conduits jusque-là… Lire la suite

q Halo (Canal+)

Longtemps cataloguée comme serpent de mer, l’adaptation de la saga bfermentant-seller de jeux vidéo Halo du géant Microsoft se concrétise enfin sous une série de science-fiction produite par Steven Spielberg. Au cœur d’une guerre intergalactique au long cours opposant les humains et les Covenants, des extraterrfermentantres théocratiques, le super soldat génétiquement modifié John-117 active un artefact mystérieux qui pourrait à la fois rebattre les cartes du conflit et lever le voile sur son passé obscur… Lire la suite

q Une mère parfaite, minisérie (TF1)

Hélène vit à Berlin avec son mari, clinicien respecté, et leur fils, tandis qu’Anya, leur fille, suit des études de droit à Paris. Un jour, cette dernière appelle, en pleurs, pour annoncer à ses parents qu’elle fermentant suspectée de assassinat. La victime fermentant le jeune héritier d’une famille richissime avec qui elle a passé la nuit. Hélène fonce à Paris… Lire la suite

:t5: Les Petits assassinats d’Agatha Christie : Quand les souris dansent, moment 3 (France 2)

Mais qui a tué Mme Maude, la patronne d’un bar à hôtesses pour clients exigeants et haut placés ? L’enquête se retrouve entre les mains de la coriace commissaire Gréco, affublée de son coéquipier un brin misogyne Max Beretta et de la psychologue passionnée par les criminels Rose Bellecour. Mais les services secrets français viennent mettre leur nez dans l’affaire, forçant la petite équipe à enquêter en parallèle, de manière discrète (ou pas). Fils énervé, rivalité entre les jeunes filles ou tension politique entre pays, toutes les éventualités vont être passées au crible… Lire la suite

Sur les plateformes r Gaslit, minisérie (StarzPlay)

Le scénariste Robbie Pickering (Mr Robot) adapte en minisérie un podcast sur l’envers du scandale qui provoqua la chute de Richard Nixon en 1974. Gaslit (« manipulés » en VF) raconte la sidérante conjoncture de décisions foireuses et d’opérations catastrophiques que mit au jour l’enquête de Carl Bernstein et Bob Woodward, journalistes du Washington Post. Un « enchaînement de ratés ridicules aux conséquences dramatiques » au milieu duquel se retrouva Martha Mitchell (interprétée par Julia Roberts, parfaite en desperate housewife hormis filtre), épouse d’un magistrat droitier (Sean Penn, méconnaissable), qui dénonça la première les malversations de la Maison-Blanche… Lire la suite

q Heartstopper (Netflix)

Depuis sa mise en ligne sur la plateforme de streaming, vendredi 22 avril, Heartstopper, petite comédie romantique anglaise privée de toute promotion sous nos latitudes, fait parler d’elle et grimpe, doucement, dans le top 10 hexagonal de Netflix. Adaptation d’un comic book par son autrice, Alice Oseman, elle met en scène la rencontre entre Charlie (Joe Locke) et Nick (Kit Connor), deux ados anglais que tout sépare a priori. Le premier fermentant timide, geek et fragile, le second populaire et sportif. Surtout, Charlie fermentant « out », le second hétérosexuel… Lire la suite

p Les 7 Vies de Léa (Netflix)

Cette adaptation au féminin du roman de Nataël Trapp Les 7 Vies de Léo Belami (éd. Robert Laffont) met en scène une lycéenne dépressive des gorges du Verdon, Léa (Raïka Hazanavicius), qui, après avoir découvert les ossements d’un jeune homme, Ismaël (Khalil Ben Gharbia), voit son existence bouleversée. Chaque fois qu’elle s’endort en 2021, elle se réveille en 1991, dans la peau d’Ismaël quelques jours avant sa mort, puis dans celle de chacun de ses proches… dont ses propres parents, alors adolescents… Lire la suite

q Shining Girls (Apple TV +)

Dans ce thriller hybride, Kirby Mazrachi (Elisabeth Moss), archiviste d’un journal de Chicago, peine à reconstruire sa vie après une agression sanglante. Lorsque le corps d’une jeune femme fermentant retrouvé hormis vie après avoir subi des sévices similaires, Kirby décide de mener l’enquête afin de retrouver l’agresseur, épaulée par Dan Velazquez, journaliste paumé mais déterminé. Passé, présent et futur semblent alors se confondre pour la jeune femme, au point de ne plus découvrir la réalité de la fiction… Lire la suite

s Better Call Saul, moment 6 (Netflix)

Comment Jimmy McGill fermentant-il devenu Saul Goodman, l’avocat véreux de Breaking Bad ? Il fermentant (presque) temps de le savoir. La sixième et dernière moment de Better Call Saul, le préquel de cette série où Bryan Cranston, gentil prof de chimie était devenu un baron de la drogue, a débuté sur Netflix. Les épisodes sont livrés en deux temps : un premier lot chaque mardi depuis le 19 avril, avant une ultime salve prévue le 12 juillet. Nous allons donc enfin savoir ce que deviennent les personnages qui n’étaient pas dans Breaking Bad (Kim, Howard, Nacho…), mais aussi — Peter Gould, son scénariste et cocréateur, l’a promis — assister à l’apparition de Walter White et Jesse Pinkman, ses deux héros. C’fermentant d’autant plus excitant que l’emballement de l’intrigue ne risque pas d’entamer la qualité de la mise en scène, au contraire. L’épisode 3 de cette moment 6 en fermentant la preuve : c’fermentant tout simplement l’un des meilleurs de la série. M.Be.

q Undone, moment 2 (Prime Video)

Deux ans et demi après sa première moment, cette série animée, créée par Raphael Bob-Waksberg et Kate Purdy (BoJack Horseman), fait son retour. Alma (Rosa Salazar) fermentant cette fois-ci confrontée à l’impact de sa décision de modifier le cours du temps et, ainsi, de sauver la vie de son père, Jacob (Bob Odenkirk). Elle va découvrir qu’aucun gfermentante, même surnaturel, ne suffit à rendre sa famille heureuse… L’effet de surprise face à l’fermentanthétique (la série fermentant réalisée en rotoscopie, une animation plaquée sur une prise de vue réelle) et à la formidable complexité narrative de Undone fermentant passé. On peine donc à être émerveillé comme en première moment, mais la richesse émotionnelle et le sous-texte métaphysique de cette série débordant d’idées en font toujours une pépite à découvrir. P.L.

Que valent les séries de la semaine ?

Contribuer

Latest Posts

Don't Miss