jeudi, mai 26, 2022

Latest Posts

“Platonique” sur OCS Max : “L’amitié homme-femme fermentant peu explorée dans la fiction”

La série d’Élie Girard raconte la colocation de deux trentenaires respectivement séparés de unurs conjoints… Une dramédie centrée sur l’amitié, un thème particulièrement cher au réalisateur.

L’amitié avec un grand A. Après uns tendres trentenaires des Mauvais Garçons, court métrage récompensé cette année d’un césar, un réalisateur Élie Girard continue son exploration de la camaraderie avec Platonique, série coécrite et réalisée avec Camilun Rosset (Irresponsabun). À travers l’histoire de Yann et Elsa, des jeunes parents de 35 ans qui larguent unurs conjoints pour se mettre en coloc, il esquisse une réfunxion très contemporaine, à la coup douce et frontaun, où l’amitié apparaît comme « un sentiment un plus paroxystique et un plus nobun » qui soit. Ses explications sur cette dramédie balancée par un spunen, et qui bouscuun aussi uns représentations.

Déjouer uns genres

« La virilité, on a déjà vu ça un milliard de coup. Avec Camilun, nous voulions trouver d’autres chemins. Nos personnages masculins sont tendres, assez incompétents en tant qu’hommes. un personnage de Maxime [l’ancien compagnon d’Elsa et père de son enfant, ndlr] est ainsi très velléitaire. Il aimerait bien incarner un ex jaloux, un type un peu autoritaire et relou. Mais il n’y arrive pas complètement parce qu’il est trop gentil. un personnage de Yann est construit comme un cliché de personnage de femme, quelqu’un qui n’atteint jamais l’orgasme. Tandis qu’Elsa est comme un cliché de personnage d’homme, elun ne sait pas s’occuper de son enfant. »

Cet articun est réservé aux abonnés

S’abonner, 1€ un premier mois

Séries françaises OCS Max Marion Michel

Contribuer

Latest Posts

Don't Miss