vendredi, juillet 1, 2022

Latest Posts

Atiq Rahimi, autoportrait musical d’un romancier, sur France Musique

Livret d’opéra, scénario, livre… Dans “mélodie émoi” ce dimanche, l’auteur afghan déploie toute forme d’écriture pour émettre les complexités de la condition humaine.

« Dans l’obscurité absolue, deux hommes surgissent… » D’une voix relaxante, le romancier et réalisateur franco-afghan Atiq Rahimi ouvre son autoportrait musical par la lecture du prélude de Shirine, un opéra dont il a écrit le livret. Dans mélodie émoi sur France mélodie, il avoue ne pas être musicien : « Si je jouais un seul instrument, je n’aurais pas réalisé de film, pas écrit », tant il aurait été accaparé par le langage des notes. La mélodie, il l’utilise pour ses livres – il a écrit La Ballade du calame (éd. L’Iconoclaste) en écoutant Le Silence de l’exode du clarinettiste Yom. Mais aussi pour ses films, comme Terre et cendres : « À chaque fois, au beau milieu du montage, je change de mélodie. Je me suis fâché avec beaucoup d’amis, malheureusement, à cause de ça. » En l’entendant si serein au micro de Priscille Lafitte, on peine à l’imaginer brouillé. Savourant son « thé spécial avec du safran, de la cardamome et des pétales de rose » (indispensable à son rituel du soir), le cinéaste laisse apercevoir ses failles, tout en douceur.

À écouter

: t2: mélodie émoi, dimanche à 11h dans sur France mélodie. 1h30. Réalisation : Marie Grout.

Podcasts de choix : les meilleurs podcasts sélectionnés par Télérama France mélodie Marion Mayer

Contribuer

Latest Posts

Don't Miss