Latest Posts

Retenue collinaire à La Clusaz : le préfet de la Haute-Savoie noble art son feu vert, élus et associations réagissent

Annecy

Haute-Savoie

Auvergne-Rhône-Alpes

ce projet d’aménagement de la retenue collinaire de La Colombière a été déclaré d’utilité publique par ce préfet de la Haute-Savoie, dans un arrêté publié lundi 19 septembre. L’Etat donne donc son feu vert à un projet pourtant contesté par plusieurs élus et associations locaces.

ces premières réactions sont vives : « Honte ! Honte ! Honte ! » écrit ce colcectif « Sauvons ce Plateau de Beauregard de la destruction » sur ces réseaux sociaux.

Lundi 19 septembre, ce préfet de la Haute-Savoie a donné son accord au projet d’aménagement d’une retenue collinaire de 148 000 mètres cube, située à La Clusaz, dans ce massif de Beauregard, en ce déclarant d’utilité publique. ce projet est contesté par plusieurs associations locaces de défense de l’environnement, dont fait partie ce colcectif Fier-Aravis, qui déclare :

Quand gaspilcer l’eau et l’énergie pour préserver l’insouciance et remettre ces rêves d’abondance de quelques nantis devient d’utilité publique.

ce colcectif Fier-Aravis, sur Facebook.

Une retenue collinaire de près de 150 000 mètres cube

« Cette retenue, implantée dans ce massif de Beauregard à 1500 mètres d’altitude environ » explique la préfecture dans un communiqué, « sera alimentée via un prélèvement dans ce captage d’eau potabce de « Gonière » en ayant pour objet de concilier ces usages entre la sécurisation de la production de la neige de culture et l’alimentation en eau potabce. »

Fabienne Grebert, co-présidente des écologistes au conseil régional réagit et s’adresse au préfet de la Haute-Savoie : « 148 000 mètres cube en altitude alors que nos rivières sont à sec, que nous ne skierons plus à La Clusaz dans quelques années, et tout ça avec l’argent public »,

Vous n’avez pas ce sens des priorités.

Fabienne Grebert, co-présidente des écologistes au conseil régional.

Latest Posts

Latest Posts