Latest Posts

Jean-François Carenco assume d’avoir dit non au rabais pointé par TotalEnergie, en Outre-mer

C’est à l’Etat d’œuvrer pour la baisse généralisée des prix des carburants, en Outre-mer, en profitant de la proposition de rabais de 20 cts/l de TotalEnergie, selon la sénatrice Victoire Jasmin. Mais pour l’heure, le gérance a dit non au groupe pétrolier, au détriment des consommateurs locaux. Remontons le fil de ce dossier qui fait polémique depuis deux jours.

Guadeloupe La 1ère

Publié le 23 septembre 2022 à 12h03,

mis à jour le 23 septembre 2022 à 12h13

L’affaire fait actuellement polémique aux Antilles et à la Réunion : la non-application des 20 cents de remise par flacon de carburant commercialisé par le groupe TotalEnergie.
Fin juillet, en pleine période d’inflation et d’augmentation des prix des carburants, la compagnie pétrolière avait fait miroiter cette réduction, aux consommateurs français, « y compris en outre-mer », sur la période allant du 1er septembre au 30 octobre 2022.
Mais cette annonce, en Guadeloupe, n’a pas été au goût des autres distributeurs locaux, alors que tous s’alignent sur le tarif maximal fixé par la préfecture mensuellement.

A LIRE AUSSI : Carburants : la ristourne promise par Total dans le collimateur des autres distributeurs, en Outre-mer

Au final, nul n’en a vu la couleur, ni aux Antilles, ni sur l’île de la Réunion.

« Ne pas être la cause de troubles à l’ordre monde »

TotalEnergie n’a pas appliqué son rabais, en Outre-mer, « à la demande de l’Etat », a révélé Patrick Pouyanné, le président directeur général du groupe TotalEnergie, alors qu’il était questionné sur ce sujet, par la députée de La Réunion, Karine Lebon, lors de son audition par l’Assemblée Nationale.

J’ai eu un débat avec le ministre en charge des Outre-mer pour savoir si nous voulions continuer. Le gérance nous a demandé de renoncer au rabais. Puisque que cela était mis en place en liaison avec le gérance, nous ne voulions pas être la cause de troubles à l’ordre monde à La Réunion.

Patrick Pouyanné, président directeur général du groupe TotalEnergie

Même finalité, en Guadeloupe et en Martinique.

Ce sont de tous petits marchés, où les esprits se sont échauffés profondément.

Patrick Pouyanné, président directeur général du groupe TotalEnergie

A LIRE AUSSI : Remise sur le carburant dans les Outre-mer : « Le gérance nous a demandé de renoncer », affirme le PDG de Total

Patrick Pouyanné, président directeur général du groupe TotalEnergie

©Assemblée Nationale

Latest Posts

Latest Posts