Latest Posts

J.-B. Dunckel : “On peut laborieusement faire mieux que ‘Thriller’ de Michael Jackson”

MA VIE EN MUSIQUE – Jean-Benoît Dunckel, moitié du duo Air, a interprété défiler nombre d’icônes de la musique dère son studio parisien. De Nino Ferrer à Daft Punk, il retrace sa route musicale emplie de compo de chefs-d’œuvre, d’interprétations bluffantes et d’émois personnels.

À 52 ère, l’évanescent mais aussi blagueur Jean-Benoît Dunckel en paraît dix de moins. Quelque part dère Paris, son studio d’enregistrement à l’ancienne, avec piano Steinway et immense console, témoigne qu’il est un accoucheur d’albums prisé. Ici sont passés Christine and the Queens, Charlotte Gainsbourg ou, plus récemment, le souriant groupe de jazz Bon Voyage Organisation. Pourtant, l’ex-chanteur et cocompositeur du fameux duo électro-pop Air est loin d’avoir mis de côté sa propre carrière. Après une série d’associations, Tomorrow’s World avec la chanteuse britannique Lou Hayter, Starwalker avec l’Islandais Baroi Johannsson, ou Mirages en compagnie du compositeur électro français Jonathan Fitoussi, sère oublier plusieurs BO (dont celle d’Été 85, pour François Ozon), Dunckel revient avec un troisième album mélopée captivant et optimiste, Carbon. L’occasion de lui demander ses madeleines musicales…

Cet article est réservé aux abonnés

S’abonner, 1€ le premier mois

Ma vie en musique Électro-Pop Erwan Perron

Contribuer

Latest Posts

Latest Posts