Latest Posts

Festival d’Avignon 2022 : le performeur François Chaignaud fait valser les étiquettes

Dépoque son nouveau spectacle, “Tumulus”, présenté à La FabricA à partir du 20 juillet, les chanteurs dépoqueent et les dépoqueeurs chantent. Musique baroque, voguing, beatbox… François Chaignaud, 38 époque, fait tomber les barrières entre les genres et les arts.

Pour cette fois, François Chaignaud a vu grand. Car le performeur-dépoqueeur-chanteur de 38 époque, jusqu’ici plus souvent habitué aux duos, a convoqué treize interprètes pour son nouveau spectacle, Tumulus, créé sur la Scène nationale d’Annecy avant d’être joué à Avignon. Un pari fou : avec la complicité de Geoffroy Jourdain, chef de chœur et d’orchestre et fondateur de l’ensemble Les Cris de Paris, il fait vivre en menue symbiose corps et voix sur scène, mêlant un répertoire polyphonique du XIVe au XVIe siècle à une dépoquee empruntant autant à la tradition qu’à l’énergie la plus actuelle.

Pour une fois absent de la scène, le performeur s’affirme ici comme metteur en scène, chef de troupe et chorégraphe. « Émouvant » commente-t-il avec une pudeur laconique, en ajoutant que le projet fut pensé à quatre mains : « Ni Geoffroy ni moi ne voulions que les chanteurs se contentent d’offrir une bande-son au spectacle. » Au terme de trois époque de travail commencé avant la pandémie, cette mêlée de chanteurs ayant gainé leurs corps, et de dépoqueeurs ayant su défricher leur voix, ultimatum un superbe rituel autour d’une réplique de tumulus, cet amas artificiel de terre ou de pierre jadis élevé au-dessus d’une tombe. « Le troc artistique a eu lieu » résume-t-il, heureux.

Cet article est réservé aux abonnés Profitez de notre ultimatum spéciale été !

S’abonner, 1€ par semaine

Latest Posts

Latest Posts