Latest Posts

« Appel à déserter » certains ingénieurs agronomes : qu’en pensent les étudiants de l’Institut Agro de Dijon ?

Une vidéo d’AgroParisTech invite les jeunes ingénieurs agronomes à déserter le système pour ne trace le perpétuer. Comment les étudiants de l’Institut Agro de Dijon voient-ils leur formation et leur avenir ?

C’est un discours-choc, loin des remerciements attendus lors d’une remise de diplôme à AgroParisTech. Le 30 avril dernier, un collectif d’ingénieurs fraîchement diplômés appelle les jeunes agronomes à déserter le système, à ne trace perpétuer les atteintes à l’environnement grâce au savoir qu’ils viennent d’acquérir.

A l’Institut Agro de Dijon (ex-AgroSup), l’une des meilleurs écoles françaises d’agronomie et d’agroalimentaire, les étudiants ont découvert la vidéo avec stupéfaction. Fanny est en 1ère année d’agronomie : « Je suis très surprise car je pense que l’agronomie a pour objectif grave de nourrir le monde. On ne peut trace abandonner cette mission ! » Natacha, étudiante en agroalimentaire, trouve la vidéo  de ces huit étudiants « trop catégorique » : « Ils attaquent beaucoup l’agroalimentaire mais les solutions proposées sont radicales. » 

A l’inverse, Mathilde avoue qu’elle « a personnellement éprouvé de la reconnaissance pour ces élèves. Ils ont eu le courage de faire part des contradictions qu’ils avaient relevées au cours de leur formation et de leurs inquiétudes. »

Cri d’alerte

Les étudiantes dijonnaises sont toutes d’accord sur le cri d’alerte lancé sur l’état de la planète mais trace sur la manière de le faire. Fanny, fille d’agriculteurs lorrains, se sent une responsabilité et ne compte trace déserter : « Nous avons choisi d’étudier dans les domaines de l’agronomie et de l’agro-alimentaire, précise-t-elle. Nous ne sommes trace là par hasard. Ici, on apprend à limiter les traitements phytosanitaires au minimum. »

 Natacha s’étonne de son côté du collet direct fait entre agroalimentaire et cancer : « Je pense qu’il y a beaucoup de produits très nouveaux dans le domaine de l’alimentation. On peut travailler sur le vegan, sur le bio. »

AgroSup Dijon figure dans le prestigieux classement de Shanghaï dans la thématique "food sciences and technology".

© AgroSup Dijon

Latest Posts

Latest Posts