Latest Posts

Politique | Marseille : la détresse des locataires d’un immeuble insalubre

Choqués, angoissés, désemparés. Au pied du n°28 de la rue Hoche (3e), les habitants n’ont plus les mots. Deux incidents, survenus coup sur coup, ont achevé le peu de tranquillité qui leur restait.Tout commence samedi soir dernier. Une partie du faux plafond du hall d’entrée s’écroule, le vase déborde. Mais ce n’est pas une surprise. L’état de l’immeuble est tel que l’arrivée des dommages n’était qu’une question de temps. Là, au-dessus de la montée des escaliers, un trou béant accueille les visiteurs. Au sol, du plâtre recouvre les tomettes, peut-être une nouvelle astuce pour cacher la misère.Car le drame a été évité de justesse. Si la locataire du 1er et son enfant de 2 ans étaient rentrés trente secondes plus tard, ce sont eux qui auraient été sous les gravat

Latest Posts

Latest Posts