Latest Posts

les pédiatres alertent sur les conséquences de la crise sur les enfants

Les vacances d’été débutant mardi, les enfants vont pouvoir profiter de deux mois de congés sans doute très attendus. Mais après une année scolaire atypique marquée par l’épidémie de coronavirus, le port du masque, la suspension de nombreuses activités périscolaires et sportives, ou encore les cours à distance pour certains, de nombreux spécialistes s’inquiètent de l’impact de cette crise sur leur santé. C’est le cas du Syndicat national des pédiatres français, qui alerte les pouvoirs publics. 

Pour ces spécialistes de l’enfance, beaucoup d’indicateurs sont au rouge. Durant la crise sanitaire, des dizaines de milliers de vaccins recommandés contre la rougeole, les oreillons, la rubéole ou contre le papillomavirus, par exemple, n’ont pas été injectés, faute du suivi médical habituel.

« Une consultation de sortie de crise serait une bonne chose »

La crise sanitaire a aussi créé beaucoup de stress, voire des dépressions et des hospitalisations en pédiatrie. Pour le Dr Brigitte Virey, qui préside le Syndicat national des pédiatres français, les enfants ont actuellement besoin d’une attention médicale particulière. 

« Pendant une période, on n’avait jamais eu autant de douleurs abdominales. Quand un enfant dit qu’il a mal au ventre, c’est sa façon à lui de dire qu’il y a quelque chose qui ne va pas », explique-t-elle à Europe 1. Pour elle, « une consultation de sortie de crise serait une bonne chose, pour qu’on puisse apprécier tous les dégâts que cette crise a pu faire chez les petits et moins petits ».

Risque de décrochage scolaire ou de retards de langage

Les pédiatres réclament cette consultation de sortie de crise, car au-delà de la santé, le port du masque a aussi entraîné parfois des retards de langage chez les jeunes enfants, tandis que l’école à distance a pu créer des difficultés d’apprentissage de la lecture, ou du décrochage scolaire chez les plus grands.

Autant de difficultés déjà constatées et documentées après la crise du SRAS en Asie, en 2003, mais qui peuvent parfois passer inaperçues sans le regard d’un professionnel.

Latest Posts

Latest Posts