Latest Posts

le tramway arc-en-ciel continuera à circuler, même si le mois des visibilités est fini

Un tramway à l’habillage arc-en-ciel a été inauguré le 16 mai, dans le cadre du mois des visibilités à Strasbourg (Bas-Rhin). Il s’est achevé le 28 juin, mais ce tramway va continuer à circuler de manière pérenne.

De nombreux arcs-en-ciel sillonnent Strasbourg (Bas-Rhin) depuis le 16 mai 2021. Mais ce n’est pas lié à la météo. Ce sont les couleurs d’un nouveau tramway dont il s’agit. Les couleurs de l’arc-en-ciel (rainbow en anglais)…

Ces six couleurs sont symboliques. Elles représentent l’ensemble de la communauté LGBTQIA+ (lesbiennes, gays, bisexuel(le)s, transgenres, queers, intersexes, asexuel(le)s, et autres : cliquez sur le sigle pour les définitions).

Il s’agit d’un engagement fort pour la ville de Strasbourg (localisée sur la carte ci-dessous). Elle s’est déclarée « zone de liberté » pour que les minorités LGBTQIA+ puissent vivre librement, et en sécurité. Le mois des visibilités, organisé par le collectif Festigays entre mai et juin, leur a été consacré.
 

Si ce mois des visibilités est maintenant achevé, il n’est pas prévu pour autant de remiser ce tramway. « Il est mis en circulation de façon pérenne. Seule l’altération de son habillage conditionnera son déshabillage », confirme Sophie Cambra, responsable du service presse de l’Eurométropole.
 

Ne laisser aucune place à l’homophobie

La Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) indique à France 3 Alsace avoir « proposé à Festigays de maintenir cet habillage parce que le message qu’il porte est atemporel. Ce message est en accord avec les valeurs d’ouverture et d’inclusion que souhaite relayer la CTS dans la durée. »
 

À ce sujet, la rédaction vous recommande

Un message important quand, ailleurs en Europe, les libertés LGBTQIA+ sont restreintes. C’est le cas avec des « villes anti-LGBT » en Pologne, ou encore en Hongrie. Une loi y a été votée pour « interdire la promotion de l’homosexualité auprès des mineurs », sur le modèle russe. Un prétexte utilisé pour bannir toute référence LGBTQIA+ dans les films et séries, les médias, les arts… Sans oublier les manifestations sur la voie publique.

Inutile d’aller si loin : l’homophobie perdure aussi près de chez nous. Le témoignage d’un adolescent persécuté pour son homosexualité, à Charleville-Mézières (Ardennes), avait suscité une forte émotion. Et à Strasbourg, un drapeau arc-en-ciel avait été souillé au coeur du quartier des institutions européennes, au lendemain de l’inauguration de ce tramway.
 

À ce sujet, la rédaction vous recommande

Ce tramway demeure, mais pas éternellement

Si ce tramway à la livrée arc-en-ciel va continuer à circuler, ce ne sera pas pour toujours. Son habillage devra être retiré lors de son prochain passage en carrosserie, lorsque cette dernière sera révisée. Mais cela n’arrive pas avant deux ou trois ans.

Clémentine Colin, responsable de la communication institutionnelle à la CTS, indique que ce tramway multicolore plaît. « Les retours des clients autour de cette initiative sont majoritairement extrêmement positifs. Nos réseaux sociaux sont boostés par cette belle initiative colorée. Notre compte Instagram [voir l’image ci-dessous; ndlr] est d’ailleurs toujours prêt pour un repost du cliché qui captera le tram rainbow… sous un arc-en-ciel. » 
 

Il ne vous reste plus qu’à vous saisir de vos téléphones et autres appareils-photos… et surveiller la météo.
 

Latest Posts

Latest Posts