Latest Posts

la guerre de demain réalisée avec des idées d’hier

En 2051, les humains recrutent leurs homologues de 2022 pour lutter contre une invasion extraterrestre. “The Tomorrow War” est un blockbuster grandiloquent, beaucoup trop premier degré, qui néglige un sous-texte écolo potentiellement intéressant. Attention, spoilers.

Si les créatures tentaculaires rappellent celles d’Edge of Tomorrow (Doug Liman, 2014), The Tomorrow War ne propose, lui, aucune idée intéressante sur le voyage temporel. Mis à part que le « saut » dans le futur en est effectivement un : les passagers décollent dans un trou de ver avant d’être lâchés au-dessus du sol – entre 2 et 5 mètres de hauteur, aïe !

Guérilla urbaine

La première partie, martiale à souhait, montre une guérilla urbaine à Miami, qui rappelle le navet World Invasion : Battle Los Angeles (Jonathan Liebesman, 2011). Images de synthèse baveuses, dialogues sentencieux, musique grandiloquente… Même Chris Pratt (Les Gardiens de la galaxie, Jurassic World), comédien d’habitude nonchalant, la joue premier degré.

Attention, spoilers ! Le dernier tiers, qui plagie allègrement Alien (Ridley Scott, 1979) et The Thing (John Carpenter, 1982), révèle que le vaisseau extraterrestre était, depuis mille ans, prisonnier des glaces de Sibérie. La « guerre de demain » annoncée par le titre serait donc, en fait, une bataille à mener dès aujourd’hui contre le réchauffement climatique, afin d’éviter la fonte massive des glaciers ? Pas du tout. Rien sur l’écologie. Pour sauver l’humanité – et protéger sa famille –, il suffit juste, ici, de botter les fesses aux aliens. À l’heure où l’ouest du Canada brûle, littéralement, sous un dôme de chaleur, cette morale, pour le moins inconsciente, est à côté de la plaque.

Cet article
est réservé
aux abonnés

alors, on sort!

Festival, expositions, Cannes, Avignon…
Vibrez tout l’été au rythme des grands rendez-vous.

  • Tous les événements Télérama et partenaires
  • Tous les articles et critiques
  • 3 comptes à partager avec vos proches

Je m’abonne pour 1€ / mois tout l’été

Latest Posts

Latest Posts