Latest Posts

des agents en grève découvrent de la nourriture jetée à la poubelle devant la cuisine centrale d’Eaunes

Une trentaine d’agents territoriaux bloquaient la cuisine centrale de l’agglomération du Muretain à Eaunes, près de Toulouse, ce jeudi. Quand ils ont découvert un important stock de nourriture dans les poubelles. Des plateaux-repas périmés. 15.000€ de gâchis selon eux. L’agglomération s’explique.

Ce jeudi matin, une trentaine d’agents territoriaux étaient en grève devant la cuisine centrale de l’agglomération du Muretain à Eaunes, près de Muret. Depuis 14 jours, ils dénoncent la mise en place par leur collectivité de la réforme de « transformation de la fonction publique ». Selon eux, le président de l’agglomération muretaine « n’aurait pas écouté et dialogué avec les syndicats. » 

Ces agents territoriaux manifestaient devant la cuisine centrale d’Eaunes pour montrer leur mécontentement. En voulant bloquer l’entrée du site et ainsi empêcher les livraisons, ils disent avoir découvert à l’intérieur des poubelles de l’établissement, un nombre important de plateaux-repas destinés aux cantines scolaires de l’agglomération. Vidéo à l’appui…

Une habitante de Fonsorbes a envoyé ce matin une vidéo à France 3 Occitanie dans laquelle on distingue de la nourriture jetée provenant des poubelles de la cuisine centrale d’Eaunes.

©droit réservé

Sur le compte Facebook de France 3 Occitanie, une habitante de Fonsorbes, qui scolarise ses enfants dans l’agglomération du Muretain, a envoyé une vidéo dans laquelle on distingue des plateaux-repas jetés : « c’est honteux de voir autant de repas jetés », nous a-t-elle confié. Cette vidéo a, à l’origine, été filmée par un agent territorial, présent ce matin sur le blocage de la cuisine centrale d’Eaunes : « en déplaçant les poubelles nous avons découvert que de la nourriture avait été jetée. La date limite de consommation avait été dépassée. Mais au lieu d’anticiper et donner à des associations caritatives, la cuisine centrale a tout jeté. Elle savait qu’il y avait un préavis de grève depuis plusieurs semaines déjà. ».

Un salarié de la cuisine centrale d’Eaunes m’a confié que la perte de toute cette nourriture représenterait un coût de plus de 15 000 euros.

Un agent présent dans le blocage.

L’agglomération du Muretain se défend

Contactée par France 3 Occitanie, l’agglomération de Muret a indiqué que « les syndicalistes étaient venus ce matin pour bloquer la livraison des repas et ont fouillé et renversé les poubelles. » Le président de l’agglomération du Muretain, André Mandement, a reconnu que la cuisine centrale avait jeté des plateaux repas : « Nous avons eu quelques problèmes de livraison lundi à cause du mouvement de grève. Nous avons en effet jeté plusieurs milliers de repas qui n’étaient plus consommables. Les repas qui pouvaient être consommés ont été donnés à des associations caritatives. Pour nous, c’est un énorme gâchis. « 

De l’aveu même du maire de Muret, ce sont 8.000 repas qui ont été préparés pour un coût unitaire de 3 euros, une grande partie a finalement été jetée. 

Latest Posts

Latest Posts