Latest Posts

à Quiberon, les vacanciers reçoivent leur deuxième dose

REPORTAGE

Depuis lundi, il est désormais possible de recevoir ses deux doses de vaccin anti-Covid dans deux endroits différents. Une annonce faite par le ministre de la Santé, Olivier Véran, tandis que les premiers départs en vacances ont lieu et que la part du variant Delta augmente en France. Les Français pourront ainsi recevoir une première dose dans leur région de domiciliation et la deuxième sur leur lieu de vacances, par exemple. Objectif : ne pas ralentir la campagne vaccinale pendant la saison d’été. Europe 1 s’est rendue dans le centre de vaccination de Quiberon, dans le Morbihan.

Une organisation simplifiée

Le bras à piquer reste le même, mais dans un centre de vaccination complètement différent. Pour Loïc, 21 jours et 500 kilomètres séparent sa première injection de la deuxième. « Première dose en région parisienne. J’avais prévu la deuxième dose dans le même centre mais comme ils ont raccourci la durée entre deux injections, c’est tombé là pendant mes vacances », confie-t-il.  

Hubert a reçu sa première injection à Paris, alors qu’il vit à Lyon et passe ses vacances en Bretagne. L’annonce du ministre de la Santé a simplifié son organisation. « J’ai sauté sur l’occasion, ça m’évite de faire des allers-retours dans tous les sens, sachant que j’avais prévu mes vacances depuis quelque temps », explique-t-il.

Un centre prêt à faire face

Pour l’heure, le nombre de vacanciers à être venus se faire vacciner est assez faible, mais il pourrait bien grimper en plein cœur de l’été. Mais pour autant, Pascale Salinas, coordinatrice du centre de vaccination de la presqu’île, n’est pas inquiète. « On est prêts à s’adapter en fonction de l’affluence. On a des locaux importants donc s’il faut on peut rajouter un poste de vaccinant », assure-t-elle. « On est prêts à accueillir tous ceux qui viendront se faire vacciner à Quiberon. » Pour répondre aux attentes, le centre compte sur sa centaine de bénévoles et ses 80 soignants.

Depuis le début de la campagne de vaccination, 34,7 millions de personnes ont reçu au moins une injection (soit 51,5% de la population totale) et 24,8 millions de personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 36,9% de la population), d’après la Direction générale de la santé.

Latest Posts

Latest Posts