Latest Posts

Viande rouge, barbecues…quelles précautions afin de limiter les risques pour la santé ?

L’Université de Harvard vient d’établir un lien entre viande rouge et cancer du côlon après avoir suivi près de 300.000 personnes et observé une modification de l’ADN des malades. Le docteur Jimmy Mohamed nous livre ce jeudi ses conseils pour continuer à consommer de la viande, mais en limitant au maximum les risques pour sa santé.

La consommation de viande rouge serait dangereuse pour notre santé. Si cette donnée est déjà bien connue, elle vient d’être formellement validée par l’Université de Harvard. En effet, l’excès de consommation serait néfaste pour notre tube digestif et plus particulièrement notre côlon. Le Centre international de recherche sur le cancer avait déjà classé en 2015 les viandes rouges comme cancérogène probable et les viandes ultra-transformées – comme la charcuterie ou les saucisses – comme cancérogène avéré. Mais les chercheurs ont désormais réussi à identifier ce qu’on appelle une signature génétique du cancer du côlon, autrement dit des traces de viande dans l’ADN.

Pour leur étude, les scientifiques ont suivi près de 300.000 personnes depuis les années 1970 et ont identifié ceux souffrant d’un cancer du côlon. En regardant de plus près leur ADN, ils se sont aperçus que celui-ci présente un composé très particulier qui mène directement à la piste de la viande rouge, mais aussi aux additifs que les industriels mettent dans les viandes ultra-transformées. Un lien a donc été établi entre cette modification de l’ADN associée au cancer, et la consommation de viande rouge.

Limiter la consommation et gérer la cuisson

Il est donc recommandé de ne pas consommer plus de 500 grammes de viande rouge par semaine et de ne pas dépasser non plus les 150 grammes de charcuterie. De façon générale, si votre budget vous le permet, éviter à tout prix les produits ultra-transformés comme les nuggets de poulet dont les enfants raffolent, car ils sont pauvres en viande et bourrés d’additifs.

Quant à ceux qui vont bientôt reprendre les barbecues avec le retour des beaux jours, sachez que la cuisson à très haute température peut être à l’origine elle aussi de composés cancérigènes. Il y a donc quelques règles simples à respecter, comme éviter que la viande ne soit au contact des flammes. L’idéal étant de placer la grille à moins de 10 cm des braises selon l’Agence sanitaire du médicament. Veillez également à privilégier le charbon de bois épuré au charbon de bois ordinaire, et quant aux allume-feux destinés à favoriser l’allumage, attendez qu’ils soient complètement brûlés avant de placer vos viandes à griller.

Latest Posts

Latest Posts