Latest Posts

Politique | Élections – Professions de foi : à Marignane, les postiers sont surchargés

Alors que le second tour des élections départementales et régionales se profile dimanche, en coulisses, certains employés du groupe La Poste dénoncent des conditions de travail plus que compliquées ces derniers jours pour acheminer les professions de foi des candidats.

En effet, les facteurs sont en charge de l’acheminement des fameuses enveloppes contenant les programmes politiques des différents candidats en lice dans les scrutins. Mais l’organisation de ces derniers jours nous a été dénoncée par de nombreux facteurs en charge de délivrer les plis aux électeurs.

« Pendant la période d’élections, nous aurions dû être informés de la réception des plis électoraux, afin de permettre de nous organiser pour effectuer la distribution dans de bonnes conditions de travail. Or, l’organisation qui s’est produite ne convient pas aux facteurs, car certains plis, gérés dans un premier temps par une entreprise située dans les Alpes de Haute Provence, sont arrivés pour certains hier et pour d’autres aujourd’hui ! Il est à noter que les années précédentes, nous étions informés et nous les recevions en début de semaine ! Beaucoup d’agents se disent à bout de nerfs, et ont vraiment l’impression de ne pas recevoir de considération ! », indiquent certains employés contactés.

Un surplus de travail et une organisation, orchestrés un peu dans l’urgence suite à l’imbroglio survenu après le fiasco généré il y a quelques jours lors de la distribution des professions de foi par l’entreprise Adrexo et dont le groupe La Poste a repris une partie de l’activité entre les deux tours d’élection.

En plus de cette activité électorale, il faut savoir que les facteurs sont dans le même temps en charge de leurs habituelles missions de courriers, colis et autres recommandés. Certains attendent donc dimanche avec impatience pour reprendre une activité plus « normale »…
 

Latest Posts

Latest Posts