Latest Posts

Le déjeuner du dimanche de… Tommaso Melilli

«Le midi, entre nous, c’est souvent escalope milanaise ou pâtes, par exemple aux haricots et lardons ou avec des moules: un plat roboratif, et rassurant quand on travaille.»

Il est arrivé à Paris pour étudier Balzac et en est reparti en connaissant son Grimod de La Reynière sur le bout des doigts…Après dix ans passés en France à travailler dans des bistrots, Tommaso Melilli a décidé de retrouver ses pénates natals en Italie. Un voyage retour qui lui a inspiré l’écriture de L’Écume des pâtes *. On pensait connaître la cuisine italienne parce u’elle nous est familière, il nous la fait découvrir à sa main avec humour, une expertise fine et engagée.

Un jour, c’est sûr, cet admirateur de Pierre Jancou aura sa propre table, mais en attendant, le dimanche, il file volontiers un coup de main aux parents de sa compagne qui tiennent La Trattoria della Gloria, à Milan. «Le midi, entre nous, c’est souvent escalope milanaise ou pâtes, par exemple aux haricots et lardons ou avec des moules: un plat roboratif, et rassurant quand on travaille.»

En dessert, il se plie à la tradition de la gelato plutôt «aux fruits et stracciatella, pour sa saveur enfantine». Les Italiens, dit-il,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 19% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Latest Posts

Latest Posts