Latest Posts

La crème solaire, partenaire indispensable de l’été

À une semaine des vacances d’été, il est un objet indispensable à n’oublier sous aucun prétexte : la crème solaire. Souvent prise à la dernière minute au supermarché, ou traînant au fond de l’armoire à pharmacie, elle est pourtant bien plus importante que le chargeur du téléphone, ou même le maillot de bain. Même s’il est agréable de faire bronzette sur la plage, sachez que notre peau n’aime pas le soleil et en particulier les UV qui vont dans un premier temps accélérer le vieillissement cutané, mais aussi favoriser les cancers de la peau.

Les coups de soleil s’attrapent aussi à l’ombre

La prévention débute dès l’enfance, car le principal facteur de risque de cancer cutané est la surexposition au soleil sans protection avant l’âge de 15 ans. En effet, cinq coups de soleil sérieux avant l’âge adulte augmentent de 80% le risque de développer un mélanome.

Mais quelles sont les règles pour se protéger correctement du soleil ? Avant de parler de crème, il faut tout d’abord respecter quelques règles simples : ne pas s’exposer aux heures les plus chaudes (entre midi et 15-16h), mettre un t-shirt aux enfants à la plage ainsi qu’une casquette, sans oublier les lunettes de soleil, car les UV peuvent aussi endommager les yeux et en particulier ceux des enfants.

Pour le reste, il suffit d’acheter une crème solaire avec un bon indice de protection, en sachant que l’on peut aussi prendre des coups de soleil à l’ombre, sous le parasol.

Indice de protection d’au moins 30

Les rayons UV rebondissent sur quasiment toutes les surfaces. Il faut donc, même à l’ombre, mettre de la crème solaire. Pour ce qui est du choix de cette crème, il vaut mieux en acheter une avec un bon indice de protection d’au moins 30.

Qu’est-ce que ça signifie ? Si, en temps normal, vous prenez un coup de soleil en 10 minutes, un indice de protection 30 vous protégera 30 fois 10, c’est à dire 300 minutes. Tout ceci est néanmoins théorique et fonctionne à condition de mettre assez de crème solaire, car il faut en moyenne mettre l’équivalent de six cuillères à café de crème sur le corps d’un adulte de taille moyenne. Une règle très peu respectée en pratique, puisque la plupart du temps, les Français appliquent le quart de cette dose recommandée.

Latest Posts

Latest Posts