Latest Posts

La biodiversité en ville relevez le défi

La ligue de Protection des Oiseaux et l’association Anciela ont lancé un défi intitulé 100 refuges pour la biodiversité à Lyon. L’idée : encourager chacun à remettre de la nature en ville à son échelle. 

Une centaine d’habitants de Lyon ont répondu présents à l’appel de la LPO et de l’association Anciela pour créer des refuges de biodiversité en ville. 

« Sur votre balcon, dans votre entreprise, au rebord d’une fenêtre, chacun peut contribuer à sa manière à accueillir la biodiversité », explique Justine Swordy-Borie, co-animatrice de ce défi. 

Comment se faire accompagner? 

Il suffit de s’inscrire à cette adresse agiralyon/refuges pour recevoir des conseils, des tutos et un webinaire très concret pour se mettre en action. Un exemple de conseil donné par les bénévoles dans cette conférence gratuite : mettre un peu d’eau dans un récipient en terre cuite pour permettre aux oiseaux de venir boire et se rafraîchir. Pourquoi de la terre cuite ? Parce que l’eau s’évapore plus vite et cela empêche du coup les moustiques de se multiplier. 

Michel Emmery a appliqué ce conseil dans son jardin du 8e arrondissement de Lyon. « On voit tous les jours les oiseaux se poser à l’intérieur et parfois même prendre un petit temps pour repartir tant ils ont les ailes trop mouillées », raconte-t-il sourire aux lèvres avec sa jeune fille, Olivia, qui l’écoute attentivement. Elle même, a planté des arbres avec son père pendant le confinement, et ces derniers poussent dans une zone libre où la nature a été laissée à son rythme. 

« C’est très bien car quand les végétaux prennent de la hauteur, cela maintient plus de fraîcheur au sol » confirme Justine Swordy-Borie. 

Des résultats spectaculaires 

En 5 ans, le cadre de vie des habitants de cette copropriété du 7e arrondissement de Lyon s’est radicalement transformé

© A.MARIE

En cinq ans d’engagement, une copropriété de 87 logements a réussi à transformer un toît de parking désert en jardin fleuri et accueillant notamment pour les oiseaux et les insectes. « Au début ça peut faire peur » explique Nathalie Martin, habitante engagée de la co-propriété. « On imagine des désagréments, et puis beaucoup de personnes ont peur de la nouveauté de ce qu’elles ne connaissent pas. Mais au fur et à mesure on a réussi à convaincre et à mobiliser. Maintenant on a un cadre de vie beaucoup plus agréable et quant à moi, j’apprécie de passer mes week-end ou même mes vacances ici. » 

durée de la vidéo: 02 min 02

100 refuges pour la biodiversité à Lyon

La nature en ville, un enjeu majeur à l’échelle des collectivités à l’heure du changement climatique. Mais favoriser la biodiversité est aussi à la portée de chacun. Essayez un peu pour voir. Dans une planche, percez des trous de plusieurs diamètres et posez-la sur votre balcon ou dans une jardinère au rebord de la fenêtre. Vous verrez en quelques jours, que de nombreux insectes et notamment de petites abeilles viendront y trouver refuge. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets

Latest Posts

Latest Posts