Latest Posts

faut-il faire confiance aux boissons de l’été ?

DÉCRYPTAGE

Avec l’été, les thés glacés, eaux aromatisées et infusions glacées sont de retour au premier plan dans les rayons. Ces boissons sont bien souvent décrites comme plus naturelles que les sodas et contenant moins de sucre. Faut-il pour autant se jeter dessus pour se rafraîchir ? Pour répondre à cette question, Patricia Chairopoulos, cheffe de la rubrique agroalimentaire et produits alimentaires du magazine 60 Millions de consommateurs, était l’invitée de Sans rendez-vous vendredi sur Europe 1, alors qu’un numéro récent de ce magazine état consacré au sujet.

Des eaux aromatisées généralement bien moins sucrées que les sodas

Pour chaque type de boissons, la composition et les aspects nutritionnels d’une quinzaine de références ont été passés au crible grâce aux étiquettes. Et un premier bilan peut être tiré sur les eaux aromatisées. « Effectivement, elles sont plus acceptables que le soda classique ou qu’une limonade », observe Patricia Chairopoulos. « Globalement, c’est vrai qu’elles sont moins sucrées et certaines références ne contiennent aucun sucre. Pour celles-ci, bravo ! »

Attention toutefois à ne pas généraliser. « Ce n’est pas le cas de toutes les références dans ce rayon », poursuit la spécialiste. « Certaines contiennent en moyenne moins d’un morceau de sucre par verre de 20 centilitres », une proportion déjà non négligeable, avertit-elle. « Et d’autres références, pas beaucoup, sont quasiment comme une limonade. »

Faire attention à l’étiquette pour les arômes naturels

Au-delà de la teneur en sucre, ces boissons sont souvent vantées pour leur côté « naturel ». Mais là encore, il faut faire attention à l’étiquette. Quand un « arôme est naturel, c’est indiqué quand vous regardez la composition, en tout petit », souligne l’experte. Les mentions « arôme naturel de citron » ou « arôme naturel citron » doivent apparaître. « Si par contre, il n’y a que arôme ou arôme citron (de mentionner), ce sont des arômes de synthèse », prévient Patricia Chairopoulos.

Reste que les eaux aromatisées font plutôt figure de bonnes élèves par rapport aux thés glacés. « Les thés glacés, en revanche, il y a vraiment du sucre. On a parfois l’équivalent de un, voire deux morceaux de sucre, au moins, dans un verre », indique Patricia Chairopoulos. « C’est un peu moins que certains sodas mais on est vraiment dans la catégorie des sodas sucrés. » La quantité de thé peut également être décevante. « En gros, on est au maximum à 1,4 gramme par litre, alors que les experts en thé recommandent au moins 2 grammes par litre. »

« Un verre, maxi deux par jour »

Finalement, pour Patricia Chairopoulos, il « ne faut pas abuser » de ce type de boissons rafraîchissantes. « Ce n’est pas de l’eau. » La spécialiste recommande d’en « boire un verre, maxi deux verres par jour ».

Latest Posts

Latest Posts