Latest Posts

à table, la Magnifique Society est servie

Un pass sanitaire obligatoire, des festivaliers attablés mais motivés, le festival de musique rémois s’est ouvert ce vendredi 25 juin au parc de Champagne pour une 4e édition un peu particulière. Près de 6.000 personnes sont attendues tout le week-end.

« On se croirait à une soirée du Plus grand cabaret du monde ! « , plaisante sur la petite scène San-Nom, le rappeur rémois qui a ouvert les festivités ce vendredi après-midi. La référence à la célèbre émission de Patrick Sébastien tient au fait que tous les festivaliers se retrouvent assis, par table de six, face à la scène. Une configuration inédite dûe à la situation sanitaire. La Magnifique Society qui prend place au parc de Champagne à Reims pendant trois jours est l’un des premiers festivals français à se tenir post-confinement.

Dès l’entrée, les festivaliers doivent présenter leur pass sanitaire pour pouvoir pénétrer dans l’enceinte du site, à savoir un test PCR ou antigénique de moins de 48 heures, ou un certificat de vaccination complet, c’est-à-dire avec toutes les doses nécessaires, réalisées il y a plus de 2 semaines. Ce qui n’est pas le cas de Linda, une jeune festivalière qui pensait pouvoir rentrer avec sa deuxième piqûre de vaccin effectuée lundi dernier. « Dommage, je suis bonne pour refaire un test », se désole-t-elle en se rendant vers une tente installée à l’extérieur du site, où l’on propose d’effectuer un test antigénique pour les moins prévoyants.
 

? ???? ???? ?????????
Comment ça marche ? Quel certificat se procurer ? Comment le présenter à l’entrée du festival ?
? On vous explique tout ça ici : https://t.co/5oAGSNYWOm#magnifique2021 #festival #reims #passsanitaire pic.twitter.com/eIZ10rCXqb

— Magnifique Society (@MagnifiqueScty) June 16, 2021

Après les fouilles, les festivaliers se dirigent dans un sens bien établi vers la grande ou la petite scène selon leurs envies, mais surtout selon leurs billets. Il est en effet possible, contrairement aux éditions précédentes, de n’acheter qu’un seul billet pour la grande scène. Direction ensuite l’une des tables mises à disposition du public, telle une aire de pique-nique géante face à la scène. « Tous à table!, a chanté la rappeuse rémoise Leys dans un titre fort à propos. »Va prévenir les gens qui ne connaissent pas le protocole. Aujourd’hui, c’est moi qui régale ! »
 

« A cinq jours près, on était debout »

Certains festivaliers, comme Vincent, venu d’Arras pour l’occasion, regrettent que les concerts debout ne soient autorisés qu’à partir du 30 juin. « A cinq jours près, c’était bon! » Mais Vincent se réjouit de profiter de cette bouffée d’air frais. « On avait besoin de s’aérer l’esprit et de découvrir de nouveaux artistes. Autre côté positif, il n’y a jamais eu aussi peu d’attente pour se rendre aux toilettes, acheter une pinte de bière ou une barquette de frites, observe cette habituée des festivals de la région. « Et puis, on voit bien l’artiste aussi. Il n’y a personne qui nous bouche la vue », rigole-t-elle, en assistant au concert d’Hervé, sur la grande scène.

Le Breton, révélation masculine des dernières Victoires de la musique, a très vite réussi à faire danser les festivaliers. Assis, mais surtout debout sur les bancs. Comme Sarah, une Rémoise de 24 ans : « Cela fait tellement du bien de retrouver l’énergie de la musique live et de danser. La musique m’avait tant manquée. »

L’appel à la danse de Folamour et Yuksek

Place ensuite à la douceur et à la poésie de Pomme. Le public se rassoit et tombe sous le charme de la chanteuse lyonnaise et de son phrasé folk. Avant de se remettre à danser grâce à l’énergie funk du dj Folamour. Yuksek, qui joue à domicile, clôture cette première soirée en beauté. Les festivaliers sont debout face à la scène, heureux de se se laisser porter par la musique. « Que ça fait du bien ! », conclut une jeune femme à la fin du concert. Il est 23h15. Les festivités reprennent samedi et dimanche dès 14 heures.

 

‘ »Que ça fait du bien de danser et de profiter », nous confient ces festivaliers.

© France Télévisions

Le rappeur rémois San-Nom a inauguré les festivités devant un public encore clairsemé.

© France Télévisions

La Rémoise Leys a joué elle aussi à domicile. Au premier rang, famille et amis étaient là pour assister à sa prestation.

© France Télévisions

Le Breton Hervé a réussi à mettre l’ambiance malgré le contexte.

© France Télévisions

Sarah n’a pas boudé son plaisir pendant le concert d’Hervé.

© France Télévisions

Un joli moment avec la chanteuse, auteure et compositrice Pomme.

© France Télévisions

Ambiance « after work » ce vendredi après-midi au parc de Champagne.

© France Télévisions

Avec Folamour, puis Yuksek, l’ambiance s’électrise dans la soirée.

© France télévisions

En clôture de cette première journée, Yuksek a fait danser la Magnifique Society.

© France Télévisions

 

Les concerts de samedi

Grande scène :

  • 47 ter
  • Sébastien Tellier
  • Philippe Katerine
  • Soso Maness
  • Vladimir Cauchemar

Petite scène:

  • Chester Remington
  • Johan Papaconstantino
  • Serpent
  • Last Train

 Les concerts de dimanche

Grande scène :

  • Gystère
  • Chico César
  • Yseult
  • Catherine Ringer chante les Rita Mitsouko

Petite scène:

  • Temple Kid
  • Tsew the kid
  • Victor Solf
  • Crystal Murray

Latest Posts

Latest Posts